Conférence du professeur Olivier Houdé / Pr. Olivier Houdé conference [in French]

Jeudi 12 novembre 2015, à 19h  - Amphithéâtre du coeur des sciences de l'UQAM

Thursday, November 12th, at 7pm - UQAM's Amphithéâtre du Coeur des sciences

200, Sherbrooke Ouest, Montréal (QC) / Métro Place-des-Arts

L'ÉVÉNEMENT EST GRATUIT, mais les places sont limitées (inscription obligatoire) / EVENT IS FREE but seats are limited (registration is mandatory)

 

LA CONFÉRENCE AFFICHE COMPLET. AUCUNE NOUVELLE INSCRIPTION N'EST POSSIBLE.

 

Résumé / Abstract

À l’école, depuis toujours, on apprend surtout par la répétition, la pratique et l’automatisation. C’est très bien, mais le cerveau des élèves doit aussi apprendre à raisonner par le schéma inverse : inhiber ses automatismes. Il serait donc très utile de développer à l’école une pédagogie du cortex préfrontal, notamment l’exercice de la capacité d’inhibition du cerveau. C’est un signe d’intelligence. Le défaut d’inhibition peut expliquer des difficultés d’apprentissage (erreurs, biais de raisonnement, etc.) et d’adaptation tant cognitive que sociale.

Cette conférence s’adresse à un vaste public dont les enseignants, les orthopédagogues, les psychologues scolaires et autres professionels en éducation, de même qu'à toute la communauté universitaire.

Biographie / Biography

Olivier Houdé est instituteur de formation initiale, professeur de psychologie à l’Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, directeur du LaPsyDÉ (CNRS), spécialiste du développement de l’intelligence chez l’enfant et des apprentissages, auteur de plus de 300 publications et communications scientifiques dont 18 livres.
Ses travaux, au croisement de la psychologie de l’enfant, des sciences de l’éducation et des neurosciences, sont consacrés à l’étude du développement et du fonctionnement cognitifs, en particulier le rôle positif de l’inhibition cognitive, du jeune enfant à l’adulte, dans les domaines de la catégorisation, du nombre, du raisonnement et de la prise de décision (incluant les relations émotion-cognition). Ses techniques utilisées sont à la fois celles de la psychologie expérimentale et du développement, et de l’imagerie cérébrale. Cliquer ici pour plus de détails.